lundi 13 janvier 2014

Dernières nouvelles de Chine avec les équipes Cross Border

La Chine est actuellement au cœur de l’actualité médiatique. Le ralentissement de la croissance, les nouvelles priorités de développement, le changement politique et l’évolution de la réglementation locale ont conduit les équipes EY chinoises de France et françaises expatriées en Chine, à organiser une conférence permettant d'avoir un regard croisé afin de mieux appréhender ces changements.

" It's an evolution not a revolution ! "A. Cheung 


  

Stéphane BALLER, Partner responsable des activités Cross Border et Eric VERRON, Partner International Tax Services, ont accueilli le 20 septembre dernier une quarantaine de clients et amis PDG, DAF et directeurs juridiques et fiscaux d'ETI comme de grandes entreprises, ainsi que des représentants du Quai d'Orsay accompagnés par des  universitaires spécialistes du pays continent.

La rencontre a débuté par un petit-déjeuner d'inspiration chinoise, nous permettant de découvrir leur culture au travers de la gastronomie.

Par la suite, les intervenants Franco Chinois dont la liste est détaillée ci-dessous ont ciblé leur propos sur le climat des affaires, les clés du succès pour les transactions et les acquisitions, le nouvel agenda compliance ainsi que sur les prix de transfert. 

Pour la Chine: Andy CHEUNG, Managing Partner Assurance de Greater China ;
Loletta CHOW, Global Leader de China Overseas Investment Network (COIN) ;
May KASSIS-MORIN, Partner, French Business Network à Shanghai.

Pour Paris: Yi Yeeng PAH, Senior Manager, Transfer Pricing ;
Stéphane ROUBI, Partner, Transaction Advisory Services ;
Jean-Christophe SABOURIN, Partner Business Law.


La croissance de la Chine n'est pas encore arrivée à maturité, à l'inverse de la France. Shanghai connait une véritable expansion. En effet, la Chine occupe aujourd'hui la 2ème place dans le classement des pays par PIB, devant le Japon et derrière les Etats-Unis. 

Les intervenants ont expliqué aux participants les incidences de la crise économique mondiale sur la Chine, l'évolution de la production chinoise, de la fiscalité et des rapports sino-français. 

A la suite de la crise économique, les exportations en provenance de Chine se sont accrues, et beaucoup de multinationales ont investi en Chine conférant à ce pays un véritable rôle de leadership et orientant par la même leur mode de production du low-cost vers les biens de consommation. 

Ces changement tendent à améliorer la perception du "made in China", et permettent à ce pays de devenir le numéro 1 dans la production de smartphone, par exemple.

L'attractivité de la Chine favorise l'implantation d'entreprises françaises, bien que le "turn over" soit de 20% par an. La plupart de ces entreprises se sont installées à Shanghai, Pékin et dans le Guangdong.

Par ailleurs, au niveau fiscal, une vaste réforme est en cours, visant à remplacer la taxe sur l’activité « Business Tax » par la TVA obligeant à certaines adaptations. La Chine et la France sont également entrain d'élaborer une nouvelle convention afin d’éviter les doubles impositions et de prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôt sur le revenu.

Depuis septembre 2011, le ministère français des Affaires étrangères a exprimé sa volonté d’engager au plus vite des négociations avec ses homologues Chinois au sujet d’une convention de Sécurité sociale afin de résoudre le problème de la double imposition sociale des expatriés français.

La rencontre a été clôturée par les questions de l'assemblée aux différents intervenants.

Ces échanges complètent le travail d'information réalisé sur l'Asie par les équipes Crossborder avec la réunion d'échange sur l'Attractivité de l'Inde pour les investisseurs étrangers.

Pour découvrir la galerie photo de l'événement, cliquez ici.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

merci beaucoup pour vos commentaires constructifs qui permettront d'accroître la dynamique de ce blog